L’église de Saint Juin

lundi 20 décembre 2010
popularité : 1%

L’église de Saint juin

Cette petite église , en ruines , offre un cadre naturel et sauvage , un paysage attirant .En plus, avec son lierre l’édifice revêt un aspect romantique .

Que de fois l’ai-je vue photographiée et combien de fois a-t-elle été le théâtre de verdure de maintes animations et le lieu vénéré de la nuit des étoiles filantes !!!

Sur le territoire de la commune de Lagruère se trouvent les ruines de l’église de Saint Juin dont quelques parties datent de l’époque romane. D’autres dévoilent l’antiquité du site. Il ne faut pas perdre de vue que les romains se sont installés dans notre secteur , en 56 avant jésus christ et qu’ils choisirent la terrasse de Lagruère (aujourd’hui le bourg de l’église saint Aignan ) pour y installer une superbe villa gallo romaine dont on a retrouvé maints objets (poteries, pièces de monnaie et même des thermes lors du creusement du canal)

Dans les registres paroissiaux les plus anciens retrouvés on peut lire que la cure de Saint Paul de la Brèze(aujourd’hui Saint Martin de Calonges) est annexe de Saint jouyn de la Gruelle puis plus tard de Saint Juin de la Gruelle.

A la fin de l’ancien régime , Saint Juin dont le patron était un saint sans doute de ce nom, honoré à Saint Maixent, le 1er juin, était une cure à la nomination de l’évêque de Condon et à ce titre reçut plusieurs lopins de terre et eut même un presbytère.

L’église fut supprimée par les constitutionnels dans leur projet de circonscription en 1792 et elle fut alors érigée en annexe de Lagruère par décret.

En 1817, Saint Juin n’était qu’une chapelle qui fit l’objet de travaux de réfection voulus par le sous préfet et les habitants du hameau, le conseil de fabrique et le maire , Monsieur Lafon de Guillemasse. L’édifice fut raccourci, le toit refait, une sacristie bâtie. L’église fut recrépie et blanchie sauf le clocher sur lequel la croix fut remise.

En 1969, une équipe de bénévoles , sous la houlette du docteur Chapeyrou, et de Monsieur Serin employé communal , entreprit le nettoyage de l’église, sa consolidation en édifiant une gênoise protectrice des murs . Ils mirent à jour des arcs brisés , le banc des pauvres et des briques avec des empreintes d’animaux domestiques mais aussi celles de la loutre qui était un animal très recherché pour sa fourrure.

Aujourd’hui, une nouvelle équipe de bénévoles prévoit d’organiser un chantier de jeunes pour consolider la gênoise, recouvrir la sacristie, rebâtir le banc des pauvres, consolider les contreforts et les arcs brisés mis à jour, gérer la pousse du lierre, créer un sentier d’accès historique pour les visiteurs.

Le projet plus global est de faire de ce lieu , une fois sécurisé, un véritable théâtre de verdure dédié à la découverte de la nature mais aussi aux animations culturelles.

Le texte est de Jean marie RICHON ,passionné d’histoire locale.


 

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois